Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Szechenyi fürdo (bains en hongrois)

1 Novembre 2014, 16:36pm

Publié par WIEN VIENNA VIENNE.......

Le 3ème matin de notre séjour à Budapest, nous sommes partis en métro vers les bains de Szechenyi. Il faut prendre pour cela un vieux métro tout petit et bruyant de la ligne nr 1 (à noter qu'il s'agirait de la 2ème ligne de métro la plus ancienne au monde) depuis la place Deak Ferenc. Les bains à moitié en plain air sont dans le parc juste après la place de héros (Hösök Tere).

 

Après 10 minutes, nous voilà donc dans les bains en allant d'abord à l'extérieur. il ya une piscine où les personnes nagent et deux bains de respectivement 34 et 38 degrés. Dans celui le plus chaud se trouvent les fameux joueurs d'échecs. Après étude, nous avons décidé de prendre d'abord le plus froid (34 degrés) avec des courants et des bains bouillonnants, puis après 30 minutes, nous sommes allés dans celui de 38 degrés. Là on ne fait rien et on profite de la chaleur. Le plus dur en fait est de passer de 34/38 degrés à 3 degrés quand on sort se ruer sur son peignoir de bains....

 

Après cette séquence déhors, détour par l'intérieur des thermes avec les bains sulfurés. Rebelote avec celui de 34 degrés pendant 15 minutes et re-passage par un bain plus chaud. On peut également aller dans le bain à 20 degrés mais cela, c'est pour les grands courageux.... Ca sent quand même le H2S à fond dans cet endroit. Les hongrois sont tranquillement installés dans les piscines et discutent (c'est l'équivalent du Kaffeehaus à Vienne où les gens passent leur vie).

 

Nous quittames les lieux vers 11 heures, la peau douce comme de la soie. Cela tombait bien car les touristes commençaient à arriver par paquet de 10 en cette belle matinée d'automne. 

 

Szechenyi fürdo (bains en hongrois)Szechenyi fürdo (bains en hongrois)
Szechenyi fürdo (bains en hongrois)Szechenyi fürdo (bains en hongrois)
Szechenyi fürdo (bains en hongrois)Szechenyi fürdo (bains en hongrois)

Commenter cet article