Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

La gastronomie viennoise

, 13:04pm

Publié par WIEN VIENNA VIENNE.......

Bon....Euh....Comment dire?

Ah oui, la wiener schnitzel (escalope de veau panée), mais bon, pas de quoi se rouler par terre.... Aller au restaurant Figlmüller dans le 1er arrondissement pour déguster une pièce large comme deux assiettes.

Par contre le Tafelspitz (pot-au-feu) est plus intéressant. On en extrait d'abord un bouillon, puis une tranche de boeuf bouilli avec du raifort et enfin un os à moelle à tartiner sur du pain noir. Parfait plat d'hiver à déguster en particulier au restaurant Plachuttas (celui de Wollzeile près du Stadtpark). 

En fait le repas traditionnel, c'est le petit déjeuner servi jusqu'à 16 heures (en France on appelerait cela un brunch). Il est soit traditionnel (Wiener Frühstück avec des petits pains - Semmelbrot) ou alors avec de la charcuterie, du fromage, des olives, des légumes et un bon café (voir la page sur le café).

Au printemps, on peut par contre profiter des asperges blanches et vertes de la région bordant la Hongrie (Burgenland). Très bonnes et croquantes à souhait. Après c'est la saison des abricots de la vallée de la Wachau ou des fraises (gorgées de sucre). Puis en septembre débarquent les champignons (cèpes et girolles), suivis des courges et potirons (Kurbis) dont on fait des soupes et une délicieuse huile de pépin de courges (Kurbiskernöl)

Bref, il y a mieux sur cette terre en terme de gastronomie.

Ah si, l'Apfelstrudel et la Sacher Torte........Ok, ok, les viennois sont bons en dessert au chocolat. Et le café qui l'accompagne est à tomber...

Quant aux vins, ils sont assez sucrés. Les blancs à déguster sont ceux du sud de la Styrie ou du Wienviertel (nord de Vienne) et pour les rouges, se concentrer sur les vins de la région la plus à l'Est (Burgenland) où certains pinots noirs ou cabernet-sauvignon sont très corrects. Il y a quelques les cépages locaux comme le Blaufrankish, le Sankt Laurent et le croisé des deux à savoir le Zweigelt, mais n'hésitez pas à prendre une "cuvée", qui est en fait un assemblage. Pour les amateurs de bière, prendre une Schremser (Waldviertel) ou alors celle de Salzburg (Stiegl) et laisser tomber la bière du cru (Ottakringer).

Pour vraiment avoir de la bonne cuisine, continuez plutôt 250 kilomètres vers l'Est en direction de Budapest. Là-bas, vous aurez de la délicieuse cuisine accompagnée de vins rouges capiteux.

Une chronique à compléter quand nous aurons enfin découvert une petite merveille de cuisine locale viennoise.

La gastronomie viennoise