Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Danube romantique : la vallée de la Wachau

1 Avril 2013, 13:22pm

Publié par WIEN VIENNA VIENNE.......

Située à une heure à l'ouest de Vienne en voiture, la vallée du Danube se resserre sur une longueur de 30 kilomètres entre Melk et Krems pour former la vallée de la Wachau.

Nous avons commencé par visiter l'ancien monastère de Melk, qui est maintenant un pensionnat (nous pensions prendre les formulaires d'inscription pour Sixtine pour la rentrée scolaire mais elle ne veut pas...).

L'extérieur est couleur ocre et sobre, mais l'intérieur qui se visite est plutôt baroque, le sommet étant atteint dans l'église qui est rutilante. La visite se fait entre deux groupes de coréens ou japonais et il ne faut pas trop se presser pour que le premier groupe sorte de la salle, mais ne pas trop traîner pour ne pas se faire écraser par le groupe qui suit....

Dans l'histoire (religieuse), Melk fait l'objet de deux doctrines au coeur de la contre-réforme lancée par les Habsburg.

Après la visite de ce joli monastère rénové récemment, nous avons suivi la vallée de la Wachau reputée pour ses abricotiers et ses vignes (datant des Romains) pour aller vers les ruines du chateau fort de Aggstein. Montée en mode 4x4 dans une route enneigée mais une fois arrivé là-haut, la visite était impossible pour cause de fermeture. Au moins, nous avons eu une bonne vue sur la vallée qui est citée dans le chant des Nibelungen (repris par Wagner).

Nous avons fini par un arrêt à Krems/Stein, jolie petite ville avec un centre piétonnier, mais le pique-nique dehors par 2 degrés a eu gain de notre ardeur à la visite. Nous sommes donc courageusement remonté dans la voiture bien au chaud pour revenir à Vienne (où Erwan et Sixtine vont tenter ce soir d'aller acheter des places debout pour aller voir le ballet Sylphide au Staatsoper).

Le monastère de Melk (Autriche)Le monastère de Melk (Autriche)
Le monastère de Melk (Autriche)Le monastère de Melk (Autriche)

Le monastère de Melk (Autriche)

Commenter cet article